Davantage de fruits et de légumes dans les écoles

Davantage de fruits et de légumes dans les écoles
02 Novembre
CATÉGORIES Partner

Le Décret Royal 511/2017 du 22 mai, par lequel on met en place le nouveau règlement européen (UE) en Espagne afin de promouvoir la consommation de fruits, de légumes et de lait dans les écoles, a commencé à être appliqué pour l’année scolaire en cours 2017/2018. D’après ce décret, « il existe actuellement une tendance à la baisse de la consommation de fruits, de légumes frais et de lait destiné à la consommation, c’est pourquoi les règlements établissent le besoin de focaliser la distribution, de manière prioritaire, sur ces produits, bien que l’on permette, selon la décision des États membres, de distribuer des produits transformés à base de fruits et de légumes et d’autres produits laitiers sans ajout d’aromates, ni de fruits, de fruits secs ou de cacao, ainsi que des produits laitiers fermentés et des boissons à base de lait ».

Destinataires

Ce programme est destiné à ceux qui assistent régulièrement à un centre scolaire compris dans les catégories suivantes : crèches ou autres centres préscolaires et écoles primaires et secondaires, notamment les écoles maternelles, centres d’enseignement primaire, centres qui réunissent l’école maternelle et l’enseignement primaire, centres d’enseignement secondaire et centres d’éducation spéciale, ainsi que d’autres centres d’enseignement désignés par les administrations de l’éducation.

Les centres scolaires qui participent au programme scolaire devront diffuser dans les installations scolaires, de manière bien visible à l’entrée principale du centre, à l’aide des affiches publicitaires désignées par les autorités compétentes, que ledit programme est subventionné par l’Union Européenne.

Les aides de l’UE seront destinées à la distribution de produits frais du secteur des fruits et légumes et du secteur de la banane et du lait destiné à la consommation et ses versions dépourvues de lactose.  Afin de promouvoir la consommation de produits spécifiques, des produits transformés à base de fruits et de légumes, de fromage, de lait caillé et de yaourt naturel peuvent également faire l’objet de distribution dans le cadre du programme scolaire.

Des 150 millions d’euros annuels destinés à la distribution de fruits et de légumes et des 100 millions d’euros destinés à la distribution de lait et de produits laitiers à l’échelle de l’UE,  l’Espagne a droit, pour le développement du programme scolaire, à 12,9 millions d’euros pour la distribution de fruits et légumes et à 6,3 millions d’euros pour celle de lait et de produits laitiers.

Demandeurs d’aide pour la fourniture et la distribution de produits

L’article 8 du nouveau règlement prévoit que l’aide pour la fourniture et la distribution de produits devra être demandée par les fournisseurs de ces derniers qui seront intéressés à participer au programme scolaire.  Or, de manière exceptionnelle, les communautés autonomes pourront accorder à des centres scolaires de faire la demande eux-mêmes.  Les communautés autonomes pourront également jouer le rôle de fournisseurs de leur zone territoriale pour les centres scolaires, en gérant directement la fourniture et la distribution des produits.

 

Idiomas:

Planasa