La consommation de fruits et légumes chez les membres de la génération du millénaire

La consommation de fruits et légumes chez les membres de la génération du millénaire
10 Novembre
CATÉGORIES Partner

D’après les données d’AECOC ShopperView, les jeunes sont le secteur de la population qui consomme le moins de fruits et de légumes.

Tableau : consommation 6/7 jours par semaine de fruits et légumes par sexe et par tranche d’âge.

Pour savoir avec plus de précision le pourquoi de cette faible consommation, ils ont réalisé une étude, en collaboration avec l’UNIQ, portant sur ce secteur de la population qui constitue un énorme potentiel pour l’avenir de cette activité : la génération du  millénaire. Pour cela, on a présenté un questionnaire à des personnes de 18 à 35 ans qui achètent des fruits et/ou des légumes au moins une fois par mois, ou qui en consomment au moins une fois par semaine.

À quel type de consommateurs appartient la génération du millénaire ?

D’après cette étude, plusieurs facteurs définissent, en tant que consommateurs, ce secteur de la population :

  • Ils ont un accès facile à l’information, ce qui leur permet de faire les courses de manière plus sûre.
  • Ils sont capables, en tant qu’acheteurs, d’argumenter leurs choix
  • Ils cherchent à obtenir des bienfaits réels des produits
  • Ils discutent et réfléchissent sur ce que l’on est en train de leur proposer
  • Ils apprécient le discours direct et sincère
  • Ils ont vécu la crise avec leurs parents et en ont tiré une leçon : ils ne veulent pas vivre au-dessus de leurs moyens
  • Ils mettent de l’argent de côté pour parer à une éventuelle instabilité économique
  • Malgré tout, ils savent ce qu’ils veulent et ne sont pas prêts à y renoncer

La génération du millénaire et la consommation de produits frais

Aux yeux des jeunes, la consommation d’aliments frais présente plusieurs inconvénients qui influent sur le choix de leurs courses :

  • Gaspillage de nourriture : ils ne parviennent pas à trouver l’équilibre entre la quantité achetée et celle consommée.
  • C’est pourquoi, ils évitent souvent d’acheter ce genre d’aliments.
  • La préparation de la plupart de ces produits demande du temps, des efforts et des connaissances, ce que la génération du millénaire n’est pas prête à leur consacrer.

Par conséquent, ce que ce secteur de la population cherche dans les produits frais, c’est qu’ils soient faciles à manipuler et pratiques au moment de les consommer, comme par exemple :

  1. Des salades en sachets
  2. Des fruits comme les pommes ou les bananes, qui permettent un meilleur contrôle de la qualité et de la consommation
  3. Des tomates et des oignons

L’option la plus attrayante pour ce type de public se trouve donc dans les fruits et légumes découpés, propres et prêts à être consommés en portions réduites ou individuelles.

Conclusions de l’étude

D’après les données analysées, 87% des membres de la génération du millénaire achètent des fruits/légumes frais au moins une fois par mois.  86% consomment des fruits et/ou des légumes chez eux au moins une fois par semaine et seulement 37% le font tous les jours.

Quels sont les fruits et légumes qu’achètent les membres de la génération du millénaire ?

Quant aux fruits, les classiques, et dans cet ordre :

  1. 87% Banane
  2. 84% Pomme, poire
  3. 83% Orange, mandarine, pamplemousse
  4. 76% Fraise, grosse fraise
  5. 68% Melon, pastèque
  6. 55% Pêche, abricot, nectarine
  7. 52% Citron
  8. 51% Kiwi
  9. 47% Fruits exotiques ou tropicaux

Dans le cas des légumes, les plus consommés sont également les basiques et les salades :

  1. 88% Pomme de terre
  2. 87% Oignon, ail, poireau
  3. 80% Laitue, salade frisée, endive
  4. 80% Carotte
  5. 75% Courgette, aubergine, citrouille
  6. 59% Champignons en général
  7. 56% Légumes feuillus
  8. 54% Haricot vert
  9. 53% Chou-fleur, brocoli, artichaut
  10. 49% Asperge

Les courses sont réalisées aussi bien dans les supermarchés/hypermarchés que dans des magasins spécialisés (marchands des quatre saisons du quartier ou et des marchés).  Ils préfèrent, pour la plupart, se servir eux-mêmes et choisir les pièces qui leur conviennent.

Au moment d’acheter les fruits et légumes, à quoi accordent-ils le plus d’importance ?

À, dans cet ordre :

  1. L’aspect
  2. Le prix au kilogramme
  3. Les produits de saison
  4. Leur origine
  5. Leurs bienfaits sur la santé

De plus, pour eux le packaging est essentiel, il doit toutefois être durable et contenir un produit de qualité.

Clés pour activer la consommation

Après avoir analysé toutes les données, l’étude parvient à conclure qu’il existe plusieurs facteurs à promouvoir pour activer la consommation de fruits et légumes dans cette tranche d’âge de la population:

  1. Ce public demande des informations relatives aux bienfaits de ce type de produits sur la santé.  En fait, ils aimeraient trouver des produits sains, des super-aliments et des produits avec des bienfaits ajoutés.
  2. Des formats individuels ou des emballages plus petits pour éviter le gaspillage des aliments.
  3. Un packaging Des emballages à moindre impact environnemental, soit davantage de carton et moins de plastique.
  4. Davantage de produits ECO ou BIO, qui ne renchérissent pas pour autant le produit
  5. Leur proposer, aux points de vente, des brochures avec conseils, des recettes, etc.

 

Image: AECOC

Idiomas:

Planasa