L’exportation espagnole de fruits et légumes ne cesse de se développer

L’exportation espagnole de fruits et légumes ne cesse de se développer
29 Septembre
CATÉGORIES Qualité

Au cours de la période janvier-juillet 2017, l’exportation espagnole de fruits et de légumes frais a augmenté de 2% en matière de volume et de 5% en matière de valeur, par rapport à la même période de l’année dernière, d’après les données de la Direction Générale des Douanes du Ministère d’Économie et de la Fédération Espagnole d’Associations de Producteurs Exportateurs de Fruits et Légumes.(Fepex).

Concrètement, l’exportation de fruits a augmenté de 7% en matière de volume au cours des sept premiers mois de l’année, atteignant 4,5 millions de tonnes d’une valeur de 4.727 millions d’euros, soit 4% de plus.

D’après Fepex, dans l’exportation de fruits il faut notamment souligner les fruits à noyau comme la pêche, avec 248.459 tonnes, et la nectarine, avec 269.500 tonnes, ce qui équivaut à une croissance de 20 et 23 pour cent, respectivement. À souligner également les fruits rouges, avec 44.446 tonnes pour la myrtille, soit une croissance de 32%, et la framboise, avec 35.068 tonnes, soit 26% de plus que la même période de l’année précédente.

L’orange, le citron, la pastèque et le melon se trouvent parmi les fruits dont les ventes ont également augmenté.

En ce qui concerne les légumes, bien que (jusqu’au mois de juillet) les exportations aient baissé de 4% par rapport à la même période de l’année précédente, soit 3,2 millions de tonnes, leur valeur a augmenté de 6%, et elles ont atteint 3.521 millions d’euros. Les volumes ont baissé dans le cas de la tomate, le principal légume vendu, ainsi que dans celui du chou, du concombre et de la courgette, tandis que les valeurs ont augmenté partout. La laitue, le deuxième légume le plus vendu, a augmenté son volume de 2% et sa valeur s’est stabilisée à 441 millions d’euros.

Idiomas:

Planasa